Littérature: « IOTA », un recueil de micro-nouvelles sous la plume de trois auteurs

0
600

« IOTA », un recueil de micro-nouvelles, écrit  par Ayi Renaud Dossavi, Elie Abbey et Kwassi Obed Logos a été dédicacé ce samedi 18 novembre au Musée Paul Ahyi à Agnassan.

Selon l’écrivain, Abbévi Elie Abbey, l’un des coauteurs, pour écrire ce livre, ils ne se sont pas fermé d’horizon. « Nous avons décidé d’écrire à l’envie. Nous avons abordé quatre thèmes, nous avons parlé de la sexualité, de la sensualité, de la féminité. Nous avons aussi abordé la vie de façon générale chez nous. Vous allez lire beaucoup d’histoires qui sont tirées de faits quotidien de notre réalité. Personnellement, j’aime beaucoup écrire de la science-fiction donc, ceux qui liront mes textes verront que beaucoup de textes sont des textes sciences et fictions. Nous avons également dans la dernière partie du livre donné libre cours à notre imagination sans nous enfermer dans un genre littéraire », a-t-il indiqué.

Il explique dans la foulée que la microfiction est une forme de production littéraire qui se veut très très réduite. « Écrire une microfiction, c’est de pouvoir raconter une histoire qui tient en deux, trois ou quatre phases dans lesquelles on met une telle force qu’elle permette au lecteur de s’imaginer l’univers que l’auteur veut montrer, a-t-il indiqué.

Pour Kwassi Obed Logos qui explique pourquoi le projet d’écrire l’ouvrage l’a intéressé, c’est que c’est un exercice assez enrichissant. « C’est un peu réconfortant, c’est très gratifiant de transmettre d’autres émotions avec quelques phrases. Ça m’a tout de suite passionné », a-t-il indiqué.

InterFaxPress

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici